L'inauguration officielle de l'exposition "La Bible, Patrimoine de l'humanité" sera l'occasion de rencontrer de nombreuses personnalités d'horizons variés et de montrer l'universalité de ce Livre, réel Patrimoine commun à tous les Hommes.

Une table ronde "REGARDS CROISES SUR LA BIBLE" est organisée à l'issue de la cérémonie officielle. Elle se tiendra dans une salle de la Grande Synagogue de Créteil, à quelques pas de La Maison des Arts de Créteil.

 Participeront à cette table ronde à 4 voix animée par Patrice Rolin, bibliste co-créateur de l'ExpoBible ABF  : 

 jmbaldner_75.

Jean-Marie BALDNER Professeur d’histoire et de géographie , chargé de mission pour les Partenariats artistiques et culturels à l'université Paris-Est Créteil. Journaliste indépendant. 

 e.denimal_3_75 

Eric DENIMAL, journaliste, théologien protestant, chroniqueur radio et auteur de nombreux ouvrages et notamment du Best-seller  "La Bible pour les Nuls". 

 mgrmichelsantier_75

Mgr Michel SANTIER, évêque du diocèse de Créteil depuis 2007. Membre de la commission doctrinale de la conférence des Evêques de France. Ancien président du conseil pour les relations inter religieuses et les nouveaux courants religieux. 

  rabbin_alain_senior_75

Alain-Chlomo SENIOR, rabbin de Créteil depuis 1995. Directeur de l’école Otzar hatorah du 11ème arrdt de Paris. Secrétaire particulier de l’ancien Grand Rabbin de France Joseph Sitruk, aumônier militaire.

 

La table ronde est prévue de 21h30 à 23h : chacun des intervenants disposant de 15’ de parole – puis chaque intervenant, ainsi que le modérateur pouvant interroger l’un des autres sur un point de son exposé.

Le thème en est « Regards Croisés sur la Bible », chacun étant interrogé sur son rapport à la Bible, dans son histoire personnelle tout autant que dans sa lecture des textes, ou dans son rapport professionnel à ce livre.

Florence Couprie, initiatrice de cette exposition et présidente de l'association, rappelle l’angle de présentation de cette exposition – culturel – choisi par l’ensemble des membres organisateurs; celui-ci peut se résumer dans ces quelques phrases :

« À l’ère de la mondialisation et du brassage des cultures et des religions, la Bible – juive et chrétienne – peut-elle être lue et interprétée dans le seul contexte des croyants qui s’en réclament ? L’influence de la Bible va bien au-delà de la civilisation « judéo-chrétienne » qu’elle a contribué à façonner. Finalement, la Bible n’est la propriété de personne : objet constant de lectures, appropriations, polémiques et interprétations diverses, elle s’enrichit de ces nouvelles significations et contribue en même temps à façonner la pensée et l’action de ses divers lecteurs. À l’instar de l’écrivain Meir Shalev, chaque lecteur de la Bible ne peut-il pas dire que, du point de vue de l’interprétation, « Ma Bible est une autre Bible » ?

 

Entrée libre