images Voilà que le président sortant est quasiment sorti ! Cette campagne a été, jusqu'ici, d'une grande bassesse où le sport de chaque candidat a consisté surtout, à s'attaquer aux autres.  Finalement, on a le sentiment que l'opposition, dans toutes ses nuances et dans toutes ses extrêmes, n'a qu'un objectif : évincer (et le mot est faible) celui qui gouverne depuis cinq ans.

Le monde et la France sont dans une situation de crise sans précédent et voilà que les débats ont occulté l'essentiel pour devenir un combat de personnes ! Ce qui va se passer entre les deux tours ne sera sans doute pas d'un meilleur niveau.