Me voilà submergé dans l'Histoire. J'ai trouvé, voilà quelques temps déjà, les "Mémoires de François de Guise" sur un site de livres d'occasion, et ce livre m'est très utile pour saisir la personnalité de ce duc de Lorraine. Le massacre de Wassy s'est donc passé voilà 450 ans. Dans cette bourgade sur les terres des ducs de Lorraine, les protestants avaient pris l'habitude de se réunir, venant par centaines, voire plus, de toute la région. 

francois_de_lorraine

Or, un édit interdisait le rassemblement des huguenots dans les villes et François de Guise tombe sur un culte dans une grange, à l'intérieur de l'enceinte de Wassy. De fait, il semble que la grange qui sert de temple est accolée aux murs d'enceinte, mais du côté interdit. Pour le duc, les protestants ne respectent pas les ordonnances royales et il veut sans doute sanctionner pareille attitude perçue comme un défi à son autorité. 

Qui donc a tiré le premier : les soldats du duc ? Les protestants ? Quoiqu'il en soit, en rien de temps c'est la furie. Le massacre est effrayant. Il va durer deux heures. Les huguenots qui n'étaient sans doute pas très armés (ils étaient interdit de participer à un culte avec des armes), sont sauvagement frappés. Bilan ? Très difficile à établir réellement. Les historiens catholiques ne donnent pas les mêmes chiffres que les historiens protestants. Les spécialistes les plus sérieux évoquent près de 80 morts.

Catherine de Médicis demande au duc des explications. Le duc, ovationnés par les parisiens pour cet "exploit", ne daigne pas se rentre auprès de la reine mère. Dès lors, la tension entre les catholiques et les protestants devient énorme et c'est le début des guerres de religion en France.